Parole du Père Andrzej Halemba

Responsable des projets du Proche-Orient de l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED)

«A la crise de civilisation, il faudra répondre par la civilisation de l’amour, fondée sur les valeurs universelles de paix, de solidarité, de justice et de liberté, qui trouvent dans le Christ leur plein accomplissement » (Jean-Paul II, Tertio Millennio Adveniente, 52).

Le Saint Pape Jean-Paul II enseigne que l’homme trouve dans le Christ sa grandeur authentique, sa dignité et la valeur de sa vie. En effet, quand il fait connaissance de Dieu qui est amour, il pourra alors construire la civilisation de l’amour. En d’autres termes, sans l’amour du Christ, nous ne pourrions jamais vivre ou comprendre la signification de notre vocation humaine, ni le mystère de notre présence dans le monde. Seul le Christ nous conduit, par sa main puissante, d’une manière sûre, à travers les chemins variés de la vie, comme il l’a déjà fait dans le passé avec les apôtres. Ainsi, ouvre-t-il devant nous des horizons nouveaux, des défis nouveaux, et des occupations nouvelles !

Dans le livre des Actes des Apôtres qui parle du début de la vie ecclésiale, on trouve des explications importantes concernant la vie des croyants à travers les siècles. Ac 16,9 dit que Saint Paul eut une vision qui parle d’un Macédonien, debout, le suppliant en disant « Viens à notre secours ». Nous savons que Saint Paul a été très touché par cette vision, de sorte qu’il allât aussitôt prêcher la Bonne Nouvelle partout dans le monde, enseignant l’évangile aux peuples qui souhaitaient construire une civilisation nouvelle, fondée sur le Christ, tout en substituant par ceci les ruines de l’empire païen d’Alexandre le Grand.

N’entendons-nous pas aujourd’hui encore des appels similaires ? Ne rencontrons-nous pas, dans notre monde actuel, des personnes en quête de la foi authentique ? Peut-être existe-t-il des gens qui n’ont pas le courage de demander notre aide en nous disant : « Aidez-nous à découvrir la face réelle de Dieu ; aidez-nous à connaître sa volonté dans notre vie, afin que nous puissions l’implorer et vivre pour lui » !

Personnellement, je suis resté plusieurs années comme missionnaire en Afrique, et j’ai pu toucher du doigt combien ce continent a faim de foi, tant chez les chrétiens que chez les musulmans. La plus grande aide, autre que matérielle à leur apporter, est celle qui satisfait la faim dont Jésus parla en disant : «Bienheureux les affamés et assoiffés de la justice car ils seront rassasiés».

Toutes ces idées ont contribué à ce livre. En effet, ce dernier a comme objectif d’aider les arabophones et ceux qui cherchent la foi chrétienne à travers le baptême, à connaître Dieu qui est Amour. Et c’est la signification voulue par le titre du livre : « Notre chemin vers Dieu ».

Bien sûr, on trouve en langue arabe beaucoup de livres qui expliquent la foi chrétienne. Mais, jusqu’à présent, nous n’avons trouvé nulle part un livre adressé particulièrement à ceux qui veulent connaître les principes de la foi chrétienne, un catéchisme catholique chrétien.

Sans doute, pourrions-nous choisir un livre européen qui explique ces principes chrétiens. Mais, il ne prendrait pas en considération les concepts linguistiques, culturels et religieux requis pour le lecteur arabe. Ainsi, ne réaliserait-il pas le but pour lequel ce livre a été composé et édité. C’est pourquoi, nous avons voulu le réaliser, d’une manière particulière, afin que ce soit un chemin conduisant à la connaissance de la foi chrétienne, en aidant chaque lecteur désirant de connaître Dieu à s’engager dans le processus de préparation au baptême et de son intégration comme membre de l’Eglise du Christ.

Le présent livre contient des enseignements scripturaires, dogmatiques et liturgiques. Il explique le contenu de l’enseignement chrétien authentique, pour répondre aux besoins de celui qui cherche à connaître la foi chrétienne qui lui est étrangère. Ce livre guide son lecteur à comprendre la profondeur des enseignements de l’évangile, afin qu’il puisse parvenir au salut et découvrir les valeurs de la grâce divine, les vertus théologales : foi, espérance et charité et les effets de la miséricorde et de la justice.

Saint Thomas d’Aquin, qui est un des grands théologiens occidentaux (1225-1274) explique les principes essentiels de la foi chrétienne en disant :
«Ce en quoi nous devons croire se trouve dans le Credo ; et ce que nous avons à prier, se rencontre dans le ‘Notre Père’ ; et ce que nous avons à vivre se trouve dans les dix commandements».

J’espère que ce livre, unique en son genre, aidera le candidat au baptême sur trois : comment croire, comment prier, et comment vivre en tant que chrétien authentique.

J’espère aussi que les traductions faites de ce livre arabe, pour les langues française et allemande, aideront le candidat au baptême à mieux communiquer avec les communautés avec lesquelles il vit dans l’émigration.

Je voudrais signaler que ce livre n’aurait pas pu voir le jour sans l’entraide de plusieurs personnes, dont Sa Béatitude Grégoire III Laham, patriarche émérite d’Antioche, et de tout l’Orient, d’Alexandrie et de Jérusalem

des melkites, et Sa Béatitude Louis Raphaël Sako, patriarche de l’Eglise chaldéenne, ainsi que d’autres évêques. A tous, j’exprime ma profonde gratitude pour leur disponibilité manifestée dans l’accompagnement de la publication de ce livre, ainsi que pour leurs suggestions, recommandations et bénédictions.

Je voudrais remercier plus spécialement les auteurs de ce livre : Père Michel Sakr et Monseigneur Antoine Assaf. Merci aussi à Monseigneur Toufic Bou Hadir qui nous a guidé pour mener ce livre à son terme.

Finalement, je souhaite que le lecteur expérimente ce que le Pape François a écrit tout au début de son Exhortation Apostolique La joie de l’évangile :
«La joie de l’évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus ; ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement ; avec Jésus-Christ la joie naît et renaît toujours».